Bestiaire 2 avec déclinaison anthropomorphe

Bug perceiver

Pour Héraclite, les porcs se lavent dans la fange et les volailles dans la poussière et la cendre. Le cas de la grenouille, ce soi-disant détecteur d’insectes, semblerait a priori plus complexe : la grenouille ne voit pas le détail des parties immobiles du monde qui l’entoure ou, en tout cas, n’est pas concernée par elles. Elle peut mourir de faim au milieu d’une provision de nourriture parfaitement accessible, mais qui n’est affectée d’aucun mouvement.

Ainsi, la grenouille ne détecte pas de mouches – elle détecte de petites taches noires en mouvement qui ont à peu près la même taille (Bouveresse).

On peut en convenir, la grenouille est conne. Reste encore à s’interroger : qu’en pensent les créationnistes ?

Encore plus fort : que déduisent les partisans de l’intelligent design de cette découverte cruciale sur le système visuel des Batraciens ?

(une réponse )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s