Dialogue et récit

Le premier plan montre un homme enlaçant une femme qui lui avoue sa tristesse. Puis un autre plan : une femme, plus âgée que la précédente, lit une lettre en compagnie d’un autre homme. Les mots suscitent le trouble en elle.

La femme plus âgée, chez elle, au téléphone. Elle parle sur un ton autoritaire à son interlocuteur. Elle s’habille, sort et commande un taxi-moto. Sur le périphérique, elle critique la vélocité du taxi. Enfin arrivée à l’aéroport, elle emprunte un escalator et parcourt un long tapis roulant. Il y a une ellipse temporelle : elle se trouve maintenant face à quelqu’un en contrechamp. Ellipse temporelle : elle tend un verre à quelqu’un et lui ordonne de boire.

Changement de lieu, on aperçoit des personnages féminins qui manipulent un tuyau d’arrosage. En séquence parallèle, deux personnages observent des animaux en cage.

Plus tard, dans la soirée. Les mêmes personnages discutent, assis dans un grand canapé. Ils parlent d’esthétique. Une femme sombre dans les apories du romantisme kantien. Mais l’hôtesse est fatiguée et voudrait être seule. Un personnage masculin intervient. Sous l’emprise de l’alcool, il provoque l’assistance. Au fond de la pièce, assise dans un grand fauteuil, une autre femme paraît scandalisée par les propos de l’homme ivre. Une autre, encore, est endormie et rêve.

Comme excité par les émois de l’assistance, l’homme ivre poursuit ses provocations. Mais l’hôtesse résiste et nie, elle-même emportée par la mécanique de la dialectique.

Incapable de réfréner son ivresse, l’homme poursuit son délire. L’hôtesse s’asseoit et, pour atténuer la tension, se plaint de douleurs lombaires.

Ellipse temporelle : l’hôtesse change de tailleur et élabore un plan d’attaque pour faire taire son invité indélicat. Elle décide de révéler l’aventure qu’elle a vécue la veille, avec sa meilleure amie.

Celle-ci, employée des services secrets, a repéré une femme terroriste grâce au témoignage d’une témoin de Jehovah. Elle décide de jouer l’épouse bafouée du moto-taxi, la femme terroriste ayant été identifiée comme nymphomane.

(…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s