Divine consolation

Dialectique médiévale : plus une chose ressemble à une autre, plus rapidement elle s’élance vers l’autre.

De même, plus elle s’éloigne d’elle-même et de tout ce qui n’est pas ce vers quoi elle se hâte, plus elle devient dissemblable à elle-même et à tout ce qui n’est pas son objet, et dans cette même mesure elle devient durablement plus semblable à ce vers quoi elle se lance.

Dans un autre registre : Ceux qui cherchent avec leurs œuvres, ceux qui agissent pour un pourquoi, ce sont des serfs et des mercenaires.

Franchement, autant poursuivre sur les chemins tortueux de la dialectique hystérique : .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s