Rip raté à force d’aimer les objets

Voilà, c’est dit, c’est fait, si nous passions maintenant à tout autre chose.

Une pause ici et basta.

On peut maintenant oublier l’amour de l’amour. En effet, dans ce cas, il s’agissait simplement d’une perversion, d’une banale objectification de l’amour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s