Dialogue et récit (11) : au goût du souvenir s’accroche

Toujours en transit interplanétaire effervescent, les deux femmes ont décidé que l’hypothèse suivante serait celle de la nostalgie.
En effet, connaître, conséquence épistémologique de la croyance dans l’acte de voir, ne peut préalablement passer que par le filtre du passé. Elles s’exposent alors forcément aux pires tourments, aux pauvres serments terriens.

 

Dialogue et récit (10) : comment voir ?

Après ce spleen solitaire et silencieux, les deux femmes décident de chercher à voir.
Cependant, elles se rendent compte de la difficulté de leur démarche. Bien sûr, une fois encore, la situation mérite attention.

En des temps anciens, on avait légiféré sur la façon de voir, celle-ci étant toujours corrélative de la façon de croire. À tel point qu’il était nécessaire d’avoir un jour, dans une vie de croyant, vu les saintes reliques, éparpillées en terre chrétienne, pour atteindre la vérité. L’Image divine est témoin et se voit et, en cela, elle est vénérée.
Bien sûr, les deux femmes savent aussi que le jour où cette iconolâtrie fut remise en question, voir est devenu connaître […]

Dialogue et récit (9) : le spleen solitaire

Seules, pensent-elles, dans ce monde effervescent.
« Encore un peu, un temps infime, et vous ne me verrez pas ; mais un peu de temps, et vous me verrez. »
Ce sermon résonne dans leur esprit comme une énigme. Or il se poursuit ainsi : l’œil ne souffre rien d’étranger en lui […]

spleen