Dialogue et récit : histoires de flux (3)

La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel.

 Le voile rouge et poussiéreux du ciel et dessous la cité détruite par le soufre et le feu. Des sonneries de trompette retentissent de toutes parts, des os craquent sous l’effet de la chaleur, ou peut-être dévorés par des bêtes sauvages et des oiseaux de proie, des nuées de sauterelles, qui parcourent la plaine noircie. Une odeur âcre, des effluves de salpêtre, de goudron, de résine brûlée, émanent des mines en flammes. Cuivre, plomb et même argent, toute substance composée perd ses deux principes, fixes et volatils.

Des maisons ornées de bibelots obscènes, de divans en loque meublant des antichambres où des lambeaux de chair se décollent de silhouettes presque encore humaines, figées dans des postures animales. Les corps décharnés se consument lentement, maintenant que la cristallisation a opéré ; des vieilles femmes vêtues de noir, aux allures de sorcières, les yeux éteints comme des harpies malicieuses, des listes interminables de noms qu’il faut déchiffrer et retenir. La terre se crevasse, partout, s’affaisse sous les coulées de lave et les tremblements du sol.

Après le feu, la pluie tombe pendant des mois entiers. Les vignes, d’où on aurait tiré des vins en quantités innombrables, des jardins luxuriants, vergers, champs de blé, vastes cimetières, gradins des amphithéâtres, fantaisies orgiaques, tout est maintenant englouti sous une mer saumâtre, grouillante d’hydres et d’hippocampes, tellement lourde de sel qu’elle laisse parfois émerger des cristaux blancs, des débris en tous genres, tronçons de colonnes, des briques et de la terre, pierres ponces ou portant des empreintes de coquillages.

 Puis c’est l’hiver, après les pluies d’automne. Derrière, le chaos retombé ; devant, le nivellement étrange de la terre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s