Fallacy of equivocation

Femme 1 : Si c’est moi tu assumes les conséquences
Femme 2 : Non j’ai pas envie et puis je ne sais pas
Homme 1: C’est quoi les conséquences ?
Femme 3 : Franchement tu pourrais faire un effort
Femme 4 : Non je déclare les efforts interdits
Femme 5 : À qui parles-tu ?
Homme 2 : Quand où pourquoi qui je veux juste savoir avant de dire quoi que ce soit
Homme 3 : Il y a quelqu’un dehors
Femme 6 : C’était il y a longtemps et très loin d’ici pour le reste tu ne comprendrais pas
Femme 5 : Moi aussi j’ignore ce qui s’est passé pendant ce temps je veux savoir
Homme 4 : Moi je ne veux pas me confronter à toutes ces choses
Homme 5 : En réalité ça ne s’est pas passé comme on se l’imagine je veux dire tout ça est incertain
Femme 3 : Tu veux dire ce qui est vrai ici maintenant n’est pas une vérité éternelle ?
Homme 3 : C’est exact il n’y a plus personne dehors
Femme 1 : Toi tu as toujours voulu nous égarer aujourd’hui encore tu t’acharnes à
Homme 3 : Tu ferais mieux de te taire cesse de vouloir nous enfermer dans ta double contrainte
Femme 4 : Et alors si trois font quatre on est si loin de la vérité ?
Femme 2 : Je comprends rien si on sortait faire un tour on écouterait le bruit du vent sur le lac
Homme 4 : Oui partons je ne veux plus voir ces fantômes misérables
Homme 2 : Ne soyez pas grandiloquents vous vous complaisez dans l’impressionnisme
Femme 3 : Mais alors comment doit-on penser je ne sais pas et la véracité de la langue ?
Femme 2 : C’est parce que tout coule rien ne peut être fixé
Homme 5 : La vue est trompeuse fuyante c’est pourtant simple
Homme 1 : Non c’est trop simple les ignorants ne sont pas innocents par défaut et c’est vrai aussi pour les misologues
Femme 3 : Tu t’égares
Homme 3 : Mais je veux savoir je me demande entendez-vous ou bien ne discernez-vous que le brouillard ?
Femme 4 : Pour moi ce n’est plus une question je préfère rester seule plutôt que de côtoyer des ombres
Homme 2 : Ah ah tu pourrais être l’ombre de toi-même
Femme 2 : Mais un peu de clarté dans vos propos moi je n’entends que des injonctions gratuites
Femme 6 : Attends je pourrais raconter des histoires
Homme 2 : C’est trop tard car c’est ici que la comédie prend fin
Femme 4 : Moi je n’ai plus de mémoire je ne suis même pas mélancolique alors comment pourrais-je me souvenir ?

Une réaction sur “Fallacy of equivocation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s