Les choses indifférentes

 Indifférent se dit en deux sens : en un premier sens, c’est ce qui ne concourt ni au bonheur, ni au malheur (…). En un autre sens, indifférent veut dire ce qui ne met en mouvement ni inclination, ni répulsion, comme d’avoir sur la tête des cheveux en nombre pair ou impair, d’étendre le doigt ou de le plier.

Ainsi, je peux dire : « Je déteste le saucisson des Abruzzes.  » Ou « Je trouve un peu fades les tomates de Marmande. » Ou « Je n’aime finalement que le Waterzooi et le Oudse Gouda ». Mais cela importe peu, vraiment , car en réalité, je ne fais que me raconter des histoires.