«Nous prétendons que le sujet est crucial et que seuls sont valables les sujets tragiques et éternels.»

Ours-Champignon

Type d’entrée de blog inconsistante.

En effet, ce qui précède : « Nous sommes pour l’expression simple d’une pensée complexe. », prouve que l’anecdotique n’est ni complexe, ni simple, ni, encore moins, tragique.

Mais, bien entendu et comme d’habitude, tout dépend de qui l’affirme.

More is more et Le paradoxe de Zénon ?

Car il montre encore une fois que si les existants sont multiples, ils doivent être à la fois limités et illimités.

Si les existants sont multiples, il est nécessaire qu’il y en ait autant qu’il y en a, c’est-à-dire ni plus ni moins. Or s’il y en a autant qu’il y en a, ils sont limités en nombre. Si les existants sont multiples, ils sont illimités. Car il y aura toujours d’autres existants entre les existants, et de nouveau d’autres existants entre ceux-ci. Par conséquent, les existants sont illimités.

Le Jardin des délices

Adaptation Studies

 grimaces

L’autopsie clinique du corps, au service de l’art qui veut nous faire peur (c’est lui qui le dit).

Je ne veux rien entendre

femme-cochon Mais en réalité, il est seulement question, au sujet de ce corps, de faire  le récit intérieur, jusqu’à finalement n’en montrer que les restes précieux : dépouille, prisonnière de l’ordre symbolique, et dont on perçoit toute l’obscénité par un simple effet de langage (Le Jardin des délices, 1504).

Mes affaires

− N’insistez pas, ma chère. (…)

Là dessus, elles restèrent silencieuses (…). Elles entendaient au loin, dans les rues, les pneus se dégonfler lentement dans la nuit. Par la fenêtre entrouverte, elles voyaient la lune scintiller sur le gril d’une antenne de TV en ne faisant que très peu de bruit.

− Alors je mets ma veste vert pomme avec la jupe orange et citron (…) ?